Search Versus ReSearch

Search Versus ReSearch: Recollections of Josef Albers at Yale
Un film d’Anoka Faruqee (33.51 / 2015)

Riche de nombreux témoignages et documents d’archives, Anoka Faruqee nous fait revivre à travers ce film une véritable plongée dans l’enseignement et la méthode de Josef Albers alors qu’il occupe la chaire de design de l’Université de Yale.

« Josef Albers transformed the teaching of art and design in the 20th century by asserting that the process of making and looking at art is more important than the finished product. “Art is not an object, art is an experience” is a simple and profound idea we still contend with today. For Albers, in artmaking, ideas are borne of material and perceptual possibilities and limitations. The same was true for his teaching: any theoretical position had to be formed and reformed through events in the classroom. Many describe Albers as a crucial mentor : openminded, progressive and democratic. Others found him overbearing or even autocratic. Nowhere is this paradox more pronounced than in the varied voices of women students amongst the boys’ club of 1950’s Yale. These first hand accounts of Albers from his former students and colleagues — William Bailey, Audrey Flack, Karsten Harries, Erwin Hauer, Sheila Hicks, and Richard Lytle — not only suggest Albers’ teaching methods and ideals, but also provide a glimpse into his personality and his relationships. » – Anoka Faruqee

 

« “ Juxtaposer deux couleurs me met dans un état d’intense excitation ”, disait Josef Albers (1888-1976). En ce sens, chacune de ses œuvres parle de cette stimulation immédiatement sensible, mais révèle aussi un mode de création exigeant sur le plan conceptuel. […] Il est l’un des grands maîtres de la couleur au 20e siècle, qui marqua notamment toute une génération d’artistes américains.

En 1920, Albers s’inscrit au “ Cours préliminaire ” de Johannes Itten au Bauhaus de Weimar. Le programme de ce cours est fondé sur un enseignement général des bases de l’expression créatrice : notions sur la couleur et l’espace, logique picturale et graphique, expérimentation des matériaux. À partir de 1923, Walter Gropius, fondateur de l’école, nomme Albers responsable de l’atelier du verre. En 1925, alors que le Bauhaus est transféré à Dessau, il devient directeur du “ Cours préliminaire ”. L’idée d’une “ unité nouvelle entre art et technique, entre individualité créatrice et force de production collective ” prônée par Gropius est alors au centre du programme de l’école. Albers propose à ses élèves des exercices sur le potentiel des matériaux, notamment le papier et le carton ; études de pliages, d’ondulations, de constructions à partir de feuilles de papier permettent l’apprentissage des limites et des possibilités spécifiques de ce support.

En 1933, avec l’arrivée du gouvernement national-socialiste, le Bauhaus, considéré comme un “ foyer d’agitateurs ”, est contraint de fermer. Albers, avec son épouse Anni, également enseignante, accepte alors une invitation de l’architecte Philip Johnson pour enseigner au Black Mountain College en Caroline du Nord. Retrouvant en ce lieu la vitalité du Bauhaus des débuts, il y réamorce l’idée du “ Cours préliminaire ”, qui devient un véritable modèle de formation artistique, fondé sur l’expérimentation individuelle et la liberté créatrice. Dans cette école expérimentale, il contribuera à la formation des plus éminents créateurs américains de la seconde moitié du 20e siècle, dont Robert Rauschenberg. En 1949, il est nommé chef du département de design à l’Université de Yale dans le Connecticut : il aura parmi ses étudiants notamment Eva Hesse.

Son ouvrage Interaction of Color, publié en 1963 (Interaction des couleurs, Paris, 2008), est également considéré comme un texte majeur dans le domaine des études chromatiques. La plupart des écoles des beaux-arts y ont encore largement recours aujourd’hui. » […]

– cit. centrepompidou.fr

 

Search-Versus-ReSearch-Recollections-of-Josef-Albers-at-Yale-03Search-Versus-ReSearch-Recollections-of-Josef-Albers-at-Yale-02Search-Versus-ReSearch-Recollections-of-Josef-Albers-at-Yale-01Search-Versus-ReSearch-Recollections-of-Josef-Albers-at-Yale-05

Soumettre un commentaire