Paul Ekman – facial action coding system

« Le facial action coding system (FACS) est une méthode de description des mouvements du visage développée par les psychologues Paul Ekman et Wallace Friesen en 1978. C’est devenu le principal outil de description utilisé dans les études s’intéressant à l’expression faciale, par exemple dans le domaine des sciences affectives. Cette nomenclature s’inspire elle-même des travaux de l’anatomiste suédois Carl-Herman Hjortsjö publiés dans son ouvrage sur l’imitation faciale.

Dans le système FACS, les contractions ou décontractions du visage sont décomposées en unités d’action (ou action unit, AU, ou AUs au pluriel). Le système FACS repose sur la description de 46 AU identifiées par un numéro dans la nomenclature FACS. Par exemple, l’AU 1 correspond au mouvement de lever les sourcils au niveau du nez (inner brow raiser). Chaque AU peut correspondre à la contraction ou à la détente d’un ou plusieurs muscles2, qui se traduit par un mouvement d’une partie donnée du visage. Une expression faciale, comme une expression de peur, correspond, donc, à la mise en jeu de plusieurs unités d’actions. Par exemple, dans le cas d’un visage apeuré, les AU mises en jeu seraient : 1, lever les sourcils intérieurs + 2, lever les sourcils extérieurs + 20, tension des lèvres + 26, abaissement de la mâchoire inférieure. » (cit. wikipedia.org)

 

Paul-Ekman-facial-action-coding-system-00Paul-Ekman-facial-action-coding-system-01Paul-Ekman-facial-action-coding-system-02Paul-Ekman-facial-action-coding-system-03