Laurent Benner – Conférence

Scroll
Captation de la conférence du 9 mai 2017 au Centre culturel Suisse de Paris.

« Comment faire chanter le papier ? Laurent Benner allie deux passions : le graphisme et la musique. Cofondateur du label minimal/ambient Dreck Records, il signe la conception graphique de pochettes de disques sur lesquelles des motifs abstraits visualisent les sons avec talent. Pour les séries club Discoambulante et Ritmo, Benner simule le son par une foule de lettres mouvementées: ‘Sound Stream’ donne littéralement l’impression de vibrer tandis qu’éclatent à l’arrière-plan des bulles de savon stylisées. Secondo se présente en lettres hachées qui paraissent avoir subi un électrochoc. Cette forme ludique de visualisation rappelle les bandes dessinées et les films d’animation. Laurent Benner joue également de singuliers effets rétro lorsqu’il emploie du matériel iconographique trouvé. Ainsi, une invitation montre une femme des années 1980 en robe rose et brushing, ou un footballeur à l’abondante crinière, engoncé dans son survêtement. Il est évident qu’il faut voir dans ces collages d’images des citations, mais le graphisme, lui, est bien d’aujourd’hui […] » (Peter Stohler cit. swissdesignawards.ch)


« […] Graphiste indépendant et directeur artistique, il donne des workshops dans des écoles de design en Chine, en Italie, au Mexique, aux Pays-Bas, en Norvège ou en Suisse. En 2008, il remporte le prix Inform pour le design conceptuel de Leipzig. Il a notamment conçu le graphisme des catalogues Les plus beaux livres suisses de 2004 à 2006 et a travaillé sur de nombreux ouvrages d’artistes, parmi lesquels Christian Marclay ou Gary Hume. Il a également réalisé des projets avec le COS, la Tate Modern, la Tate Britain ou le British Council. Né en Suisse en 1975, Laurent Benner vit et travaille à Londres depuis 1993. » (cit. ccsparis.com)


Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *