Herbert Matter

« Herbert Matter est considéré dans les cercles de designers comme un artiste révolutionnaire, auquel on attribue l’utilisation de la photographie sous de nouvelles formes comme instrument de design et qui a intégré des éléments issus des beaux-arts dans le domaine des arts appliqués. »

→ cit. artfilm.ch

« Herbert Matter (né en 1907 en Suisse, mort en 1984) est un affichiste et photographe américain d’origine suisse. Il fait ses études aux beaux arts de Genève puis à l’académie moderne de Paris. A partir de 1929, il commence à travailler avec de grands noms tels que l’affichiste Cassandre et l’architecte Le Corbusier. Il est ensuite expulsé du territoire français, ce qui le ramène en Suisse où il deviendra affichiste pour l’office de tourisme Suisse. Son style novateur, mêlant photomontage et typographie lui permettra de se faire une réputation mondiale, ce qui l’amènera à emménager aux Etats Unis. Sa carrière américaine sera un grand succès il travaillera pour de grandes agences publicitaires et des magazines comme Vogue et Harper’s Bazar. Il réalise également l’identité graphique du logo de Knoll, un fabriquant de mobilier américain ainsi que des affiches de propagande en faveur de l’armée américaine durant la seconde guerre mondiale. »

→ cit. camillevelard.blogspot.fr

Herbert-Matter-Engelberg-affiche-tourisme-suisse-1934

« Dès cette époque, les loisirs devaient permettre quelques innovations graphiques pour leur promotion. Les lieux touristiques se développent et offrent des spectacles de sites paradisiaques : la liberté, le soleil, le sport, les sommets enneigés et vierges… Une vision novatrice a été celle introduite par Herbert Matter, avec ses photomontages. El Lissitsky emploie cette technique dans son affiche de 1929 pour le Musée des Arts Décoratifs de Zurich. En tant que médium du futur, la photographie a tous les droits. Cette nouvelle vision provoque une rupture totale avec les habituels paysages des affiches touristiques suisses. La photographie est considéré comme une nouvelle technique au service d’un monde en devenir.

La série d’affiches touristiques de Herbert Matter de 1934 à 1936 crée un choc et renouvelle la relation du spectateur au monde (Vacances hivernales en Suisse 1934, Engelberg 1935, Pontresina 1935, Schweiz 1935, Winter Luftverkehr 1935, Pontresina 1936, Engelberg Trübsee 1936, Glarnerland 1936). La caméra permet de jouer avec les perspectives, les contrastes et les lumières. Les compositions le plus souvent en diagonales ajoutent encore au dynamisme. La photographie devient un moyen mécanique parfaitement adapté à la traduction du monde moderne et favorise dans un même temps l’expression de la subjectivité. A travers l’image photographique, un lieu mythique devient accessible au spectateur et celui-ci a la possibilité de s’identifier avec le personnage représenté. La vie moderne et la vision de l’avenir sont différents et s’affranchissent des modèles antérieurs; dans la photographie, on trouve les moyens d’exprimer cette différence. »

→ cit. L’avenir dans les affiches suisses (1919-1939)

Herbert-Matter-affiches-tourisme-suisse-pontresina-1934-1936-Herbert-Matter-Engelberg-brochure-tourisme-suisse-1934Herbert-Matter-Engelberg-brochure-tourisme-suisse

« J’exécutai mon premier dépliant en 1932 pour ma ville natale et en 1933-1934 les couvertures des ‹ Typographische Monatsblätter › où parurent mes premières photos. Ces cahiers sont édités par les soins de l’imprimerie Gebr. Fretz à Zurich. Cette importante maison réalisa, pour sa propre publicité, un dépliant qui me tenait à cœur et me confia la décoration de son stand lors de l’Exposition graphique qui eut lieu dans cette ville. Engelberg, satisfait de ma première production, me demanda l’affiche que vous connaissez : la jeune fille au gant norvégien. Les grands magasins PKZ, les stations Interlaken, Andermatt, Davos voulurent ensuite des tracts publicitaires. Enfin, j’eus le plaisir de travailler pour ‹ l’Office National Suisse du Tourisme ›, qui me commanda un prospectus de soixante quatre pages pour ‹ l’été ›, un autre pour la ‹ neige › et plusieurs affiches. Vous avez peut-être vu celles intitulées ‹ En route pour la Suisse ›, ‹ Venez en Suisse par avion › et ‹ Pontresina ›. Cette dernière représente un gros plan de skieur; on peut la voir encore sur les murs de Paris…

Herbert-Matter-affiches-tourisme-suisse-venez-en-suisse-par-avion-1934

Matter tient dans ses mains tout un materiel de flèches, de lignes droites, de triangles, d’aplats vifs, de raies, de grillages et de ciels dont il prend soin depuis toujours. Ses outils principaux sont le photomontage, le détourage et, discrètement, la surimpression. Nous n’aimons point beaucoup ces sortes de truquages. Ici ils visent juste. Ils permettent, par exemple, d’extraire tous les éléments de joie d’une station. Les fonds inutiles sont supprimés. On garde la chaise longue, le chapeau de paille, un coin d’eau. D’autres raffinements, tels que le flou ou l’utilisation des négatifs, augmentent une impression de vitesse, décrivent une griserie de descente. Mal utilisés, ces moyens sont faciles. Grâce à de savantes mises en pages, on les oublie. Ces lacs ou ces jeunes filles découpés dans du papier vivent comme nous autres, avec plus de joie. Matter a reçu visiblement le don de bousculer horizons et perspectives en les faisant tenir en équilibre. »

→ cit. Arts et Métiers Graphiques, 15 fevrier 1936

Herbert-Matter-petit-guide-suisse-1936-avec-Paul-Renner-couvertureHerbert-Matter-petit-guide-suisse-1936-avec-Paul-Renner-interieurHerbert-Matter-Im Auto-Durch-Die Schweiz-1936Herbert-Matter-suisse

« Compagnie de train de la côte est des États-Unis le New York, New Haven, and Hartford Railroad décida en 1954 d’investir dans une nouvelle image de marque. Assisté de Norman Ives, Herbert Matter dessina un nouveau logo impactant, utilisant des empattements larges et carrés sur des majuscules. Bien différent du premier calligraphié. Des couleurs contrastantes, limitées au bleu, rouge, noir et blanc. Matter est devenu directeur de la création chez NH et apposa le logo sur les trains, brochures et de nombreux autres supports. »

→ cit. grazette.fr

New-Haven-Rail-Road-Logo-between-1952-1955-herbert-matterNew-Haven-Railroad-logotype-herbert-matterNew-Haven-Railroad-trains-herbert-matterNew-Haven-Railroad-croquis-train-herbert-matter

Plus de ressources sur Herbert Matter :

→ herbertmatter.org
→ Différents articles en anglais sur aiga.orgdesignobserver.com,  thinkingform.comprintmag.com
→ Consulter L’avenir dans les affiches suisses (1919-1939)
→ Consulter le Arts et Métiers Graphiques du 15 fevrier 1936
→ Différentes brochures pour le tourisme en Suisse :
– Der kleine schweizer fuhrer, 1935 avecPaul Renner, Davos, 1935, Engelberg, 1934, Im auto durch die schweiz, 1936, St-moritz, 1935, Interlaken, 1935, Work die schweiz im schnee, 1936

Herbert-Matter-knoll-identiteHerbert-Matter-knoll-affiches-02-Herbert-Matter-knoll-affiches-01-Herbert-Matter-knoll-brochure01Herbert-Matter-knoll-brochure-tableherbert-matter-arts-architecture-couverureherbert-matter-arts-architecture-couverure-1944-45Herbert-Matter-plus-1herbert-matter-container-corporation-of-america-afficheherbert-matter-container-corporation-of-america-affichesherbert-matter-america-callingHerbert_Matter-affichesHerbert-Matter-Boston-Maine-Railroad-1955Herbert-Matter-Westinghouse-1960