Ronald Curchod

Photographie de François Serveau
L’ensemble des images proviennent du site de Ronald Curchod

« Inventeur d’images. Ronald Curchod officie depuis plus de trois décennies à Toulouse, où l’on aura pu croiser ses affiches au détour d’une rue. Il suffirait d’ailleurs de n’en voir qu’une pour être capable d’identifier son style, au risque d’être surpris. Car l’univers qu’il développe, depuis l’obtention de son diplôme de graphisme à Lausanne en 1974, est pour le moins singulier. Nimbées d’étrangeté, ses créations sont le théâtre d’incongruités qui frôlent souvent la cocasserie […] Si ses projets sont multiples et variés (affiches, supports de communication, identités graphiques, illustrations, sérigraphies), c’est au service des arts du spectacle qu’il excelle dans la peinture d’images. Ses affiches pour le Théâtre national de Toulouse et le théâtre Garonne, entre autres, ne véhiculent pas un graphisme austère qui n’engagerait qu’une contemplation perplexe, mais racontent une histoire. Elles ont l’élégance d’un conte merveilleux et fascinent par leurs personnages baroques érigés en avatars sur fond de couleur vive; laissant à chacun le choix d’une interprétation. »

– cit. boumbang.com

« Les œuvres de Ronald Curchod ont le pouvoir de nous transporter dans un monde imaginaire. Chaque image est une nouvelle fenêtre qui s’ouvre, une invitation, un voyage… ».

– Sonia Gaja cit. michellagarde.fr

Ronald-Curchod-affiche-festival-orgues-2012Ronald-Curchod-affiche-frida-Kahlo-Ronald-Curchod-affiche-galops-d-essai-le-compas-cinema-2013

« Ronald Curchod définit son univers comme relevant du fantastique. Par certains côtés on lui trouve quelque accointance avec le surréalisme de Magritte, ou encore, la littérature sud américaine qui l’a beaucoup influencé. Les images de Ronald Curchod sont cocasses et polysémiques. On pense à Botero pour ses femmes aux corps volumineux et à l’imaginaire des peuples des Carpates. Influence que confesse ce suisse né au bord du lac Léman qui essaie à sa manière de ‹ rendre les animaux humains › »

– cit. ladepeche.fr

« Je passe mon temps à faire des images
et à vivre pour enrichir tout ça ».

« En situant ses commanditaires sur une carte de géographie, on peut immédiatement rattacher Ronald Curchod à l’espace où il a choisi de vivre et travailler : Toulouse, Haute-Garonne, Midi-Pyrénées. D’autres lieux en France manifestent aussi pour ses images leur intérêt, souvent au long cours, comme Chartres, Metz ou Clermont-Ferrand. Ses apparitions en région ne font pas de Ronald un affichiste régional : les nombreux prix reçus lors des biennales internationales d’affiches comme sa qualité de membre de l’AGI (Alliance graphique internationale) montrent assez son appartenance au cercle des plus grands affichistes à travers le monde. Il a eu d’ailleurs l’occasion d’exposer son travail en France, en Chine, en Indonésie ou encore au Brésil. L’image ici est une présence forte, envoûtante, une image du monde onirique. Ce sont des visions. Elles semblent surgir des profondeurs et prendre plus de densité encore quand elles se réfèrent aux mythes et aux archétypes. La mythologie antique est revisitée aussi sûrement que dans les mises en scène théâtrales contemporaines. »

– cit. michellagarde.fr
Plus de ressources sur Ronald Curchod :

ronald-curchod.net
a-g-i.org
boumbang.com
michellagarde.fr


Ronald-Curchod-affiche-silence-compliceRonald-Curchod-affiche-ubu-enchaine-ring-theatre-2014Ronald-Curchod-affiches-arsenal-ringRonald-Curchod-animaliteRonald-Curchod-cine-latino-rencontres-toulouse-affiche-edition-25-26Ronald-Curchod-le-ringRonald-Curchod-homme-oiseauRonald-Curchod-promenadesRonald-Curchod-telerama-illustrationRonald-Curchod-peinture-visage-oiseauRonald-Curchod-00Ronald-Curchod-le-roi-lear-afficheRonald-Curchod-azf-toulouse-plus-jamais-ca