Pratiques graphiques dans l’édition courante

1- Pratique graphique dans l’édition littéraire :

« Alban Cerisier propose un éclairage singulier sur l’implantation de la ‹ fonction graphique › depuis le début du XXᵉ siècle dans les maisons d’édition et son articulation avec l’ensemble des métiers requis. Seront évoquées quelques grandes figures de professionnels qui se sont mis au service d’une diffusion élargie des œuvres de l’esprit, en cherchant à concilier leur propre sensibilité artistique et leur désir d’innovation avec les contraintes techniques, l’exigence de lisibilité et l’horizon d’attente des lecteurs de leur temps. »

 

2- Enjeux graphiques des livres de grande diffusion :

« On date l’essor du livre de grande diffusion de la création du ‹ Livre de poche ›, au début des années 1950. La manière graphique qui lui est alors attachée réserve une grande place à l’illustration originale. Il s’agira ici, en s’appuyant sur l’exemple des Éditions de la Nouvelle Revue française, de revenir sur les formes prises par l’édition de grande diffusion avant-guerre et de mesurer en quoi elle a pu être un lieu de recherches graphiques, puis de retracer l’histoire des métamorphoses graphiques des livres de poche après-guerre. »

 

3- Autour de l’image : livres illustrés, beaux-livres et livres pour enfants :

« Comment un catalogue de livres illustrés a-t-il pris forme au sein d’une maison d’édition très littéraire où règne le texte de fiction et de réflexion ? Cette question est au cœur de l’histoire des Éditions Gallimard depuis le début des années 1920 ; jamais le livre d’illustration n’y a été mis à l’écart. Il y a donc une histoire graphique de la NRF qui s’écrit au travers de ses grandes collections pour la jeunesse, de ses monographies artistiques ou de ses livres illustrés. Et cette histoire n’est pas sans écho avec… »

 

4- Cartonnages d’éditeurs et livres de clubs. :

« Le marché du livre dans les années 1950 est marqué par un certain plébiscite du cartonnage d’éditeur, tant en librairie avec les célèbres réalisations de Paul Bonet pour les Éditions Gallimard qu’en vente directe, avec l’essor spectaculaire des livres de clubs, sous l’impulsion de nouvelles sociétés. Animé par une double recherche de distinction et d’adhésion, ces derniers constituent un exceptionnel terrain d’innovations graphiques, en accueillant notamment une nouvelle génération de graphistes dont l’apport à l’édition courante sera décisif. » (cit. centrepompidou.fr)

 

Accéder aux conférences sur le site du centre pompidou