Nombres & chiffres

Scroll
Nombres & chiffres Trois graphistes collectionnent les inscriptions les rues berlinoises :
Cordes Hauer, Volker Noth et Peter Sodemann.
International Advertising Art | Septembre 1970

« […] Les chiffres ne peuvent guère susciter d’émotions. comme le font les caractères : mais ils doivent une vie certaine à leur combinaison en nombres. Les numéros des maisons, souvent aussi dégradés que la ville et ses immeubles, incarnent l’époque où ils furent apposés. Un demi-siècle durant, alors qu’elle disparaissait des casses, l’antiqua grasse ne se borna pas à fleurir sur les plaques d’émail aux portes, mais aussi sur les façades, les pignons et dans les devantures. Sa corpulence symbolisait la bonhomie et simulait le bien-être : et si ces numéros n’ont pas été seulement endommagés par la guerre mais bien souvent détruits à plaisir avant et après celle-ci, cela signifie peut-être la fin de toute une époque bourgeoise. Les constructions nouvelles, le béton et le crépi, ont vu apparaitre la grotesque, plus sobre, qui incite les amateurs à des manipulations et des variations vraiment “grotesques”. C’est alors qu’on commence à sentir la dignité formelle que possédaient les vieilles plaques d’émail. »

Submit a comment