Les Animaux ont aussi leur histoire – Michel Pastoureau

« Michel Pastoureau est de ceux qui ont contribué à donner aux animaux leur dignité d’objet historique. Chaque dimanche de l’été, il nous contera les boires et déboires de huit des plus fameux d’entre eux. Où l’on découvrira que le cochon n’a pas toujours été mal aimé, que l’ours fût le roi avant que le lion ne lui vole la vedette, que la baleine a été l’image du diable, la louve figure protectrice avant que son compagnon mâle ne terrorise des générations d’enfants ; où l’on comprendra comment le coq est devenu l’emblème de la France, le corbeau symbole funéraire, et où l’on finira par ne plus douter de l’existence des licornes… Cheminant à travers de grands récits de l’histoire sociale, culturelle, religieuse et symbolique de notre civilisation, on composera ainsi, le temps d’un été, un petit bestiaire radiophonique enchanté. » (cit. http://www.franceculture.fr/emission-les-animaux-ont-aussi-leur-histoire)

→ Accéder à l’émission

Les-Animaux-ont-aussi-leur-histoire-Michel-Pastoureau-emission-france-culture-le-corbeau-edouard-manet-index-grafik

Maître corbeau, oiseau de malheur ?

Charognard, voleur, glouton, orgueilleux, hypocrite, il est paré de toutes les tares, associé à toutes les inquiétudes. Est-ce en raison de la couleur de ses plumes, noires comme le jais ? Qu’il rode autour des cimetières, pille les champs ou se fasse dénonciateur anonyme, c’est en tout cas presque toujours sous les traits d’un oiseau de malheur qu’il est évoqué. A juste titre ? Aujourd’hui, Michel Pastoureau nous raconte : le corbeau.