Eugène Grasset – Larousse (1890-1910)

Scroll

« A partir de 1890, Eugène Grasset dessine les premiers modèles de la semeuse emblématique des éditions Larousse. Il réalise la couverture, le frontispice et les lettrines du Nouveau Larousse illustré dont la parution des sept volumes débute en 1897 et se poursuit jusqu’en 1904. L’ouvrage mobilise plus de cent cinquante collaborateurs et compte deux centre trente sept mille articles, illustrés de quarante neuf mille gravures, cinq cent quatre cartes et quatre-vingt neuf planches en couleur. Vaste succès d’édition, prolongé par la publication du Petit Larousse illustré, à partir de 1905. Les travaux de Grasset pour la maison Larousse lui permettent d’expérimenter ses principes de conception de la lettre » […] (cit. signes.org)

« Il conçoit pour la fonderie Peignot l’alphabet qui porte son nom, gravé par Eugène Parmentier en 1897. L’emploi du calame, hérité de son goût pour les écritures médiévales, confère au tracé des lettres pour les affiches ou les titres des livres et des revues qu’il illustre un aspect clair et robuste dont bénéficie sa recherche pour le Grasset. Laquelle est également tendue vers l’objectif d’une harmonisation typographique destinée à incarner le siècle nouveau. Le Grasset est, selon ses vœux une “pure lettre d’imprimerie”, singularisée par l’empattement triangulaire “calamique” des capitales » […] (cit. pixelcreation.fr)

Submit a comment