Edward Fella

« À travers ses milliers de dessins, Polaroids, collages, affiches… Ed Fella explore depuis le début des années 1960 la typographie et le paysage américain, et a inventé un vocabulaire visuel dont la singularité lui vaut une reconnaissance internationale. Son œuvre est le lieu d’un dialogue permanent entre art et design, et s’inscrit dans une filiation complexe qui part de l’Art nouveau, passe par Dada, le surréalisme, l’expressionnisme abstrait, le pop art, la beat generation, le graphisme psychédélique… Chez Ed Fella, ces parentés se croisent, s’additionnent et fabriquent en miroir une multiplicité des significations, lectures, et interprétations possibles de chacun de ses travaux. Couche par couche son œuvre se fabrique, couche par couche elle se lit. »

→ cit. fotokino.org

« Né en 1938 à Détroit, Michigan, Edward Fella effectue ses études à la Cass Technical High School, école publique au sein de laquelle il étudie l’art et le design dans une perspective héritée du Bauhaus. À l’obtention de son diplôme en 1957, il est embauché dans l’un des ateliers d’art graphique qui fournissaient en images les agences publicitaires de Motor City. Durant trente années, il mène ainsi une première existence d’artiste commercial à succès, réalisant photomontages, illustrations, titres et logotypes, brochures, affiches, etc. pour l’industrie automobile, qui a façonné l’économie locale dès le début du xxᵉ siècle.

‹ Je l’ai fait honnêtement et sans aucun cynisme. Mon père était un ouvrier automobile. Aider à vendre des voitures ne me posait aucun problème. › Grâce au confort financier et aux facilités techniques que lui offrent ses employeurs, il réalise à titre gracieux des affiches pour diverses associations, et utilise son temps libre pour se livrer à des expérimentations graphiques en tout genre. Fin des années 1960, rencontre avec Katherine McCoy, qui prendra la direction du département Design de la Cranbrook Academy of Art (Michigan), lui ouvre un champ d’analyse nouveau sur son propre travail.

Ed-Fella-work-04

Fella prend conscience des liens qu’il tisse avec les pratiques vernaculaires ou le post-modernisme, et de sa place dans l’histoire du design graphique. Cette découverte se matérialise en 1969 dans un document : son premier flyer 28 x 43,2 cm imaginé en écho à l’envoi de l’homme sur la Lune. En 1985, après 30 années d’une première vie professionnelle, Ed Fella, âgé de 47 ans, débute un Master of Fine Arts à Cranbrook, et met un terme définitif à sa carrière commerciale pour se consacrer à son travail de création. Son diplôme obtenu, il devient enseignant à la CalArts (California Institute of the Arts), où son enthousiasme pour les formes imparfaites et la sémiotique influence toute une génération de graphistes.

« J’utilise deux formes de vernaculaire. Dans les petites illustrations décoratives que j’avais pour habitude de faire, j’allais puiser des choses dans le vernaculaire que tout le monde apprécie. Il y a aussi le vernaculaire issu de la culture de masse que j’ai mis plus de temps à reconnaître. J’étais un illustrateur et un graphiste qui faisait ces choses de façon pure, sans arrogance ou ironie. Aujourd’hui, ces deux éléments alimentent tout mon travail. »

Après la conception d’une matrice en 1969 et d’une série prototype en 1985-1986, Ed Fella produit à partir de 1987 des imprimés à bas coût qui adoptent tous les mêmes caractéristiques : impression en une couleur par face sur du papier bon marché, tête-bêche, à faible tirage. Chaque flyer de format 28 x 43,2 cm est plié en trois dans le sens de la hauteur.

futurisme-marinetti-tristan-tzaraEd-Fella-flyer-02Ed-Fella-flyer-01Ed-Fella-flyer-05

C’est d’abord la confiance de Geri Baskin, directeur de la Detroit Focus Gallery qui va lui permettre, jusqu’en 1990, d’explorer son propre imaginaire pour annoncer les expositions d’autres artistes. Fella n’est soumis à aucune contrainte, au grand dam de nombreux d’entre eux. Il utilise ensuite ce support pour accompagner des publications, rencontres, expositions, ou comme vœux de fin d’année. Une quinzaine de flyers sont liés aux conférences de graphistes invités par la CalArts. Ils ne singent pas le style du graphiste concerné, mais sont plutôt l’occasion d’un jeu de références et de commentaires. Produits after-the-fact, ils annoncent des événements… qui ont déjà eu lieu et s’adressent aux personnes qui, y ayant participé, sauront ainsi en décrypter toutes les énigmes.

Lieux de l’irrégularité, ces documents mettent progressivement en place une méthodologie que Fella va appliquer aux 160 flyers qu’il conçoit durant plus de vingt ans. Quelque part entre son atelier, la Xerox et le banc de repro, les fragments de formes et de typographie sont découpés, dessinés, photocopiés, distordus, puis mis à l’échelle pour être assemblés. Le message est malmené, la lecture est éclatée. Réceptacles de toutes ses recherches passées, supports de ses expérimentations à venir, ils acquièrent au fil du temps un véritable statut de signature. Ed Fella Documents Flyers En 2009, il se rend chez son imprimeur et trouve porte close. Cessation d’activité. Il décide alors, lui aussi, de mettre un terme à cet ensemble, et de se ‹ mettre au vert › ».

→ cit. Ed Fella Documents, dossier de presse

« D’un point de vue historique, si l’on considère le design graphique comme un vaste champ de pratiques professionnelles, comme un continuum du haut vers le bas, le ‹ haut › étant une pratique académique et le ‹ bas › étant le vernaculaire ou une pratique naïve, tout est, à un moment ou à un autre, recevable. »

→ cit. cig-chaumont.com

Pour Lorraine Wild, ‹ le travail d’Ed a véritablement transformé le graphisme en profondeur. Il y a introduit de l’ambivalence et de l’ambiguïté, a permis de considérer les différentes strates du graphisme en tant que texte et texte sous-jacent, tout en affirmant que les graphistes sont aussi réellement des artistes. › Le désordre que met en place Fella est le fruit d’un travail intuitif et savant qui transforme la lettre en matière molle, hybride, segmentée, étirée, fracturée, désagrégée, pour la recomposer dans une géométrie fracassée.

Ed-Fella-flyer-03Ed-Fella-flyer-04Ed-Fella-flyer-11

Chacune de ses productions constitue un entrelacs d’objets visuels en tout genre qui invite notre œil sur un roller coaster brinquebalant. Ed Fella ou le grand frisson du chausse-trappe typographique. Syncrétique et polysémique, son oeuvre rencontre à Los Angeles un écho inédit, dans un territoire traversé par toutes les formes de cultures et de contre-cultures que la Californie a engendrées au XXᵉ siècle. C’est à la lumière de cette Babel moderne que ses filiations multiples trouvent tout leur sens. À partir des années 1990, son art se raffine et s’enrichit à travers deux séries déterminantes : l’ensemble des flyers 28 x 43,2 cm qui reprend le principe d’impression à bas coût imaginé dès 1969. Ce corpus constitue aujourd’hui une véritable synthèse de ses expérimentations typographiques et de son vocabulaire graphique. Le projet Letters on America, ensuite. Une exploration photographique du paysage vernaculaire américain qu’il ne cesse de parcourir depuis le début de sa carrière.

« Ce ne sont pas les mots qui m’intéressent en particulier. Je découpe justement des morceaux des mots et des lettres pour en perturber la lecture. »

Ed-Fella-Letters-on-America-01Ed-Fella-Letters-on-America-02

À plus de soixante-dix ans, Ed Fella se considère désormais comme hors du circuit (‹ exitlevel designer ›), mais poursuit inlassablement ses recherches personnelles et l’entreprise d’archivage de sa propre production, tout en déconstruisant son histoire personnelle à travers le projet Counterfactual History, Ed Fella: 2011-1957

→ cit. Ed Fella Documents, dossier de presse
Plus de ressources sur Edward Fella :

edfella.com
→ Différents articles sur typotheque.com, aiga.org, printmag.com
Ed Fella, i’am the vernacular, mémoire de Claire Agopian
Consulter l’ouvrage Ed Fella documents
Fotokino, Ed Fella Documents, dossier de presse
→ Différentes ressources sur le site d’Edward Fella:
fella_papers.pdf
fella_history.pdf
fella_bio.pdf

Ed-Fella-Hard-Werkin-Lecture-posterEd-Fella-collageEd-Fella-flyer-07Ed-Fella-flyer-06Ed-Fella-flyer-09Ed-Fella-flyer-08Ed-Fella-flyer-10Ed-Fella-work-03Ed-Fella-work-02Ed-Fella-workEd-Fella-collages-01Ed-Fella-collage-02